La Force de réserve

Qu’est-ce que la réserve?

La Force de réserve est un élément essentiel des Forces armées canadiennes. Elle se compose d’officiers et de militaires du rang en service militaire autre que le service continu à plein temps lorsqu’ils ne sont pas en service actif.

La Force de réserve comporte quatre sous-composantes :
Les Rangers canadiens

Les Rangers canadiens fournissent une présence militaire dans les régions nordiques, côtières et isolées peu peuplées du Canada.

Cette sous-composante compte environ 5 000 membres.

Le Service d’administration et d’instruction pour les organisations de cadets

Le Service d’administration et d’instruction pour les organisations de cadets est composé d’officiers du Cadre des instructeurs de cadets, des officiers du service général et des militaires du rang venant aussi du service général dont les responsabilités principales sont la supervision, l’administration et l’instruction des jeunes cadets.

Cette sous-composante compte environ 8 000 membres.

La Réserve supplémentaire

La Réserve supplémentaire est composée principalement d’anciens membres des Forces armées canadiennes qui, lorsqu’ils sont inactifs, peuvent se voir offrir de reprendre le service dans l’éventualité d’une urgence nationale.

Cette sous-composante compte environ 15 000 membres.

La Première réserve

La Première réserve est composée en grande partie de soldats, marins et aviateurs qui travaillent dans les manèges militaires, dans les unités de la Réserve ou avec des unités de la Force régulière partout au Canada et à l’étranger.

Elle constitue la plus grande sous-composante, comptant environ 27 000 membres.

 

Force totale de la Force de réserve

La force totale de la Première réserve est 26 780 membres. 71 % de cette force appartient à l’Armée, 12 % à la Marine, 7 % à la Force aérienne et 9 % à d’autres organisations (p. ex. le Cadre de la Première réserve du Commandement du personnel militaire, qui comprend la Réserve des Services de santé des FC et le Quartier général de la Défense nationale; la Réserve du Commandement des Forces d’opérations spéciales du Canada et la Réserve des services juridiques).

La Première réserve

Qui sont les membres de la Première réserve?

La Première réserve est composée largement de membres qui ont un emploi civil à temps plein ou sont étudiants et se consacrent à leurs fonctions militaires à temps partiel.

Les membres de la Première réserve sont des hommes et des femmes qui contribuent à la défense et à la sécurité du Canada. Ils s’entraînent pour obtenir les qualifications propres à leur profession et, par la suite, se préparer à des opérations nationales et internationales.
 

Age, sexe et années de service

La majorité des membres de la Première réserve sont des hommes (83 %), ont moins de 40 ans (72 %) et comptent entre 5 et 14 ans de service militaire (42 %). 38 % d’entre eux ont moins de cinq ans de service, 13 % ont de 15 à 25 ans de service et 7 % ont 25 ans de service ou plus.

Comment et où emploie-t-on les membres de la Première réserve?

La Force de réserve est composée de volontaires. Ses membres peuvent être employés dans une de trois classes de service :
 

Classe « A »

Courtes périodes de service d’une durée continue maximale de 12 jours civils consécutifs. La majorité des membres de la Première réserve sont en service de classe « A » et sont en service un soir par semaine et un week-end par mois.

Classe « B »

Périodes de service de 13 jours consécutifs ou plus. Ces membres sont employés pour des affectations temporaires à temps plein tel que suivre un entrainement, enseigner dans un établissement d’instruction, supporter des activités d’entrainement ou occuper un poste à temps plein dans une unité. Le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes divisent le service de classe « B » en périodes allant jusqu'à 180 jours et plus de 180 jours.

Classe « C »

Périodes de service utilisées lorsqu’un membre occupe à temps plein un poste au sein de la Force régulière ou remplit des fonctions opérationnelles approuvées par le Chef d’état-major de la Défense ou en son nom (c.-à-d. un déploiement).

Pour plus de renseignements sur les emplois dans la Réserve, consultez la série 2020 des Directives et ordonnances administrative de la Défense et l’Instruction du personnel militaire des Forces canadiennes 20/04, Politique administrative pour le service de réserve de classe « A », de classe « B » et de classe « C », qui est sont disponible sur l’intranet de la Défense nationale. Si vous n’avez pas accès au réseau interne, vous pouvez contacter notre Bureau pour obtenir une copie de l’instruction.

La Première réserve sert au sein de communautés partout au Canada. Plusieurs sont situés dans de grands centre urbain tandis que d’autres sont situés dans des zones isolées d’un océan à l’autre. Bien que les unités sont supportées par une base ou escadre des Forces armées canadiennes, nombreuses d’entre elles ne sont pas situées à proximité de ces établissements ou des services qu’elles fournissent.

Les membres de la Première réserve participent-ils à des opérations nationales et internationales?

Les membres de la Première réserve ont participé très activement à des opérations nationales et internationales, et ils continuent de le faire.

Les membres de la Première réserve peuvent être appelés à servir, avec consentement, lors d’opérations nationales telles que les services de sécurité lors d’événements, les activités de recherche et sauvetage et l’intervention en cas de catastrophe naturelle. Par exemple, ils ont contribué à la sécurité lors des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010 à Vancouver, ils offrent une aide en cas de feux de forêt (Saskatchewan) ou d’inondations (Winnipeg, Calgary) et ils ont participé à l’aide offerte lors de l’ouragan Igor, à Terre-Neuve.

Les réservistes qui postulent volontairement et sont sélectionnés pour un déploiement international sont généralement envoyés pour augmenter les capacités de la Force régulière. Dans ce cas, ils peuvent être les seuls, ou seuls avec quelques autres membres de leur unité d’appartenance à participer à la mission. Au cours des 25 dernières années, les réservistes ont participé à des opérations internationales dans les Balkans, au Moyen-Orient et en Afrique, ainsi que lors de crises humanitaires comme en Haïti ou aux Philippines. Les réservistes ont largement contribué à la mission de combat en Afghanistan, où ils comptaient parfois pour 20 % des troupes. En 2010 seulement, près de 1 900 réservistes ont été déployés en Afghanistan ou étaient sur le point de l’être.

« Dans le cadre d’opérations internationales, le rôle de la Première réserve est de renforcer, de maintenir et de soutenir les forces déployées. Pendant les récentes opérations internationales, le personnel de la Première réserve constituait d’ailleurs jusqu’à 20 % des forces déployées. »

~ Ministère de la Défense nationale et Forces armées canadiennesRapport sur les plans et les priorités 2015-2016

Statistiques pour le déploiement de la Première réserve

Depuis 1994, un peu plus de 13 000 membres de la Première réserve sont allés en déploiement lors d’opérations expéditionnaires et 8 087 ont participé à des opérations nationales.

Date de modification :